Une décision de la FIM impose aux pilotes du mondial l'utilisation d' un moteur 4 temps dès 2005, elle stipule une année de transition avant application inexorable.
Ce n' est pas sans créer des tensions dans le millieu.
L'avenir du trial est-il vraiment soumis à la greffe des soupapes ?? Pas certain...
( retrouvez la suite de l'article dans le numero 209 de MOTO-CRAMPONS )